1 Fête, 4 expositions à Vevey!

Retour aux actualités

La Fête commence en avril pour les musées de Vevey: tant le Musée Jenisch, le Musée Historique de Vevey, le Musée suisse de l’appareil photographique que le Musée de la Confrérie des Vignerons sortent archives rares, trésors oubliés et collections privées pour des expositions en écho à la Fête des Vignerons.

Le premier vernissage aura lieu au Musée historique de Vevey. L’exposition présente des photos en noir et blanc de la Fête des Vignerons de 1865. Les clichés sont issus en grande partie d’une collection appartenant au musée du célèbre photographe lausannois Francis de Jongh, et complétés par des photographies d’autres photographes. Ces vues de la Fête de 1865 sont enrichies de commentaires très détaillés d’un spectateur de l’époque, le professeur Lombard-Martin. Ainsi le visiteur pourra se plonger dans une Fête des Vignerons du XIXe siècle en déambulant dans les salles d’exposition.

Au Musée suisse de l’appareil photographique, ce même jeudi, aura lieu le deuxième vernissage pour l’exposition intitulée  1927 & 1955 Les premières photos couleur de la Fête des Vignerons.  Si, en 1927, l’utilisation de la photographie couleur est difficile d’utilisation et onéreuse, en 1955 la photographie couleur s’est démocratisée. Chacun, même amateur, peut fixer presque pour l’éternité la réalité en couleur. Les visiteurs pourront découvrir de très nombreuses photographies inédites qui proviennent, entre autres, de la collection de la Confrérie des Vignerons.

Le troisième et dernier vernissage aura lieu au Musée Jenisch avec l’exposition d’œuvres d’Oskar Kokoschka Une Arcadie rêvée. Ce peintre du XXe siècle a produit de nombreux tableaux qui magnifient la nature et où troupeaux et bergers cohabitent en harmonie. Cet artiste engagé pour la paix croyait à un âge d’or qu’était l’Antiquité.

En parallèle le Musée Jenisch présente  Friends, etc. La collection Pierre Keller. Ce personnage public, récent président de l’Office des Vins vaudois, présente pour la première fois sa collection privée constituée lors de ces cinquante dernières années.

«Les Enfants de la Fête» au Musée de la Confrérie des Vignerons
Enfin, pour accueillir l’été de la Fête des Vignerons 2019, le Musée de la Confrérie des Vignerons met les enfants à l’honneur. Dédiée à l’évènement attendu avec ferveur, joie et fierté par toute une région, l’exposition, conçue sur le mode de l’atelier, invite dès le 17 mai à partager le caractère exceptionnel de la célébration et à imaginer son futur. Que fête-t-on au juste durant la Fête des Vignerons? Est-elle toujours pareille ou à chaque fois différente? À quoi ressembleront les futures Fêtes? Pour répondre à ces questions, le Musée de la Confrérie des Vignerons propose un moment de découverte ludique et ouvre son «Livre d’or du futur» au jeune public. Grands et petits pourront y déposer leurs rêves pour la prochaine édition, premières graines de la Fête qui succèdera, dans une génération, à celle de 2019!

PRATIQUE

Billet combiné entre les trois musées de la Ville de Vevey
CHF 14.- / 9.- (réduits)
Entrée gratuite au Musée de la Confrérie des Vignerons.

Informations:
http://www.museejenisch.ch
http://www.cameramuseum.ch
http://www.museehistoriquevevey.ch
https://www.confreriedesvignerons.ch

  • Vernissage le 4 avril 2019 dès 18h au Musée historique de Vevey

  • Oskar Kokoschka, Stehendes Mädchen in Weinranken © Fondation Oskar Kokoschka

  • "Les enfants de la Fête" au Musée de la Confrérie des Vignerons

Ainsi la Fête à venir donne l’occasion de découvrir des expositions qui ont l’avantage d’être sur place et surtout de mettre au grand jour des pièces jusque-là restées cachées.

Pour faciliter les visites un billet combiné est disponible « trois musées de la Ville de Vevey » au prix de CHF 14.- plein tarif et CHF 9.- prix réduit.

C’est une manière pour les indigènes et également les futurs spectateurs de découvrir ou de redécouvrir ces magnifiques musées qui vivent grâce à la Ville de Vevey, mais également grâce aux nombreux visiteurs indispensables pour que la culture reste au cœur de la cité.


Texte: Gianni Ghiringhelli

Image de header: Oskar Kokoschka, Léman (détail) © Fondation Oskar Kokoschka