La poya de la Fête de Réhanne Favereau

Retour aux actualités

La poya de la Fête de Réhanne Favereau

La découpeuse sur papier de Chambésy a créé une œuvre unique qui est projetée dans le tableau final du spectacle.

C’était l’an dernier. Réhanne Favereau, qui pratique depuis Chambésy, près de Genève, l’art du papier découpé depuis une vingtaine d’année, répond à une invitation du Musée du Pays d’Enhaut. Pour sa quatrième session, la Mecque du découpage propose aux artistes de produire un découpage inédit qui sera primé et reproduit en grand format dans le village. Réhanne se souvient que 2019 rime avec Fête des Vignerons, et imagine une désalpe qui arrive au cœur de la future Fête.

S’inspirant des premières photos des costumes diffusées par la Fête, ainsi que de l’affiche officielle en bleu et or, elle découpe les quatre saisons de la vigne, les insectes, la couronne des vignerons, Julie et son grand-père. Elle envoie son découpage à l’équipe de la Fête qui non seulement aime son œuvre, mais lui en commande une nouvelle, adaptée au format de l’écran LED de la scène, avec un motif de base de spirale qui commence avec la capite, élément central du décor. Réhanne vient à Vevey, rencontre l’équipe de la Fête, la costumière Giovanna Buzzi, le responsable des images et vidéos projetées sur les écrans David Vitalini – « Un bonheur ! Des gens formidablement créatifs ! ».

Elle se lance alors dans le travail délicat et précis du dessin, adoubé par Daniele Finzi Pasca lui-même, puis le découpage, au cutter, dans un format 93 cm par 38 cm, plus grand que ce qu’elle travaille habituellement. «S’attaquer à une pièce de cette taille est un gros défi, d’autant plus que ma marque de fabrique est la finesse, le soin du détail, la sophistication. J’avais 350 éléments à découper pour ce tableau. Les petites vaches des costumes des femmes armaillis mesurent par exemple 1 mm ! »

L’artiste, ancienne enseignante, s’avoue « très fière » que son œuvre soit partie intégrante de la Fête des Vignerons 2019, projetée sur les 800 m2 du plancher lumineux juste avant le grand final du spectacle, et reproduite sur une belle double page du Livre du spectacle. « Le monde de la vigne représente beaucoup de choses pour moi. J’ai quatre cousins vignerons, sur la Côte et à Genève. Je suis une Dufour du Châtelard sur Montreux, vous imaginez ! » L’œuvre originale sera à terme, promesse d’éternité, exposée au Musée de la Confrérie des Vignerons à Vevey.

Isabelle Falconnier